Thématiques | Federia
Actualités | Généralités

Quelles sont les étapes importantes vers une transmission réussie ?

Publié le 21 Mars 2022

Une transmission d’entreprise, mûrement réfléchie par le dirigeant, doit se préparer et s’anticiper. Il s’agit d’un processus qui peut s’avérer long et plusieurs étapes sont indispensables.

Préparer le dossier de cession

Avant de faire savoir que l’agence est à remettre, il est conseillé de réaliser un diagnostic complet de l’entreprise. Cette étape consiste à établir un inventaire précis portant sur les différents aspects de l’entreprise (financier, juridique, social, commercial…). C’est aussi l’occasion de sortir les actifs non nécessaires à l’exploitation et de nettoyer les comptes pour éviter toute discussion ultérieure inutile.

Cette analyse permettra de définir les forces et faiblesses de l’entreprise et de mettre en place, si nécessaire, des actions pour améliorer les valeurs de l’agence et/ou ses lacunes éventuelles. Elle permettra également de pouvoir anticiper les éventuels freins à la cession que l’acquéreur potentiel pourrait utiliser lors des négociations dans le but de faire baisser le prix de cession.

Estimer la valeur de l’entreprise

L’évaluation est une étape importante qui peut être assez complexe sans l’aide d’un professionnel.

Il existe une multitude de méthodes pour évaluer une entreprise, qui se concentrent principalement en trois grandes catégories : la valeur patrimoniale (ce qu’elle possède), la valeur de rendement (ce qu’elle rapporte) et la capacité à générer des flux de trésorerie (ce que la banque est prête à financer). D’autres facteurs peuvent également influencer cette évaluation, tels que les ressources humaines, son positionnement concurrentiel, la réglementation et les usages du marché.

L’objectif de la valorisation est de connaître la juste valeur de l’entreprise sur le marché et d’éviter ainsi de proposer un prix en décalage avec celui-ci.

Trouver le repreneur tout en restant discret

Avant de lancer l’information sur les réseaux externes, renseignez-vous de façon informelle dans votre entourage professionnel. Il n’est pas rare que le repreneur potentiel ne soit pas loin. Il peut s’agir d’un membre de la famille qui manifeste le désir de reprendre le flambeau ; ou, si vous avez des salariés, se trouve peut-être parmi eux le profil idéal.

Négocier et conclure

Un  accord de confidentialité (N.D.A.) signé avant toute négociation est conseillé afin que l’acquéreur potentiel s’engage à ne pas faire un mauvais usage des informations qui vont lui être présentées. Ne donnez aucune information essentielle avant d’avoir signé cet accord.

Vient ensuite le jeu des négociations lors duquel l’aspect humain peut parfois prendre le dessus. Il ne faut cependant pas oublier les aspects techniques.

Une fois que chacune des parties s’est accordée sur le prix et les modalités de cession, une convention de vente pourra être établie.

Accompagner le successeur

Le cédant est souvent la personne clé qui dispose des compétences essentielles et de toutes les informations sur la structure et ses partenaires. Un accompagnement par le cédant est souvent nécessaire pendant une période déterminée pour permettre d’assurer la transition avec le personnel et présenter le nouveau dirigeant aux différentes relations d’affaires.

Bien préparer sa cession est la clé d’une transmission réussie. Il est préférable de se faire accompagner par des professionnels qui pourront, tout au long du processus de transmission, vous conseiller à travers ces différentes étapes qui nécessitent des compétences multidisciplinaires.

Article rédigé par Sandy Froesch, Expert-comptable stagiaire I.T.A.A

Day-to-Day de l'agent immobilier N°7 (Mars 2022) - En collaboration avec

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la charte de vie privée pour plus d'informations.