Thématiques | Federia
Actualités | Energie

Panneaux solaires photovoltaïques : les batteries domestiques, de plus en plus intéressantes ?

Publié le 01 Février 2021

Pour des propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques, l’électricité verte produite par leur installation n’est autoconsommée que lorsque leur consommation d’électricité a lieu au même moment que sa production. Si l’électricité produite n’est pas consommée, celle-ci est directement réinjectée sur le réseau. De même, au moment où un ménage utilise de l’électricité alors que son installation solaire n’en produit pas, il doit la prélever sur le réseau. Il est d’ailleurs estimé qu’un domicile équipé de panneaux photovoltaïques atteint en moyenne entre 20% et 45% d’autoconsommation.

Auparavant, le coût d'utilisation des réseaux de transport et de distribution de l'électricité était uniquement supporté par les consommateurs ne disposant pas de moyen de production d’énergie et par les producteurs-consommateurs (appelés « prosumers ») qui consommaient plus d'électricité qu'ils n'en produisaient. Avec l’entrée en vigueur du tarif prosumer, les propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques produisant plus qu’ils ne consomment participeront également aux frais du réseau lorsqu'ils emploieront de l'électricité à un moment différent de celui où leur installation en produira. Afin de minimiser ces frais, le placement d’une batterie domestique capable de stocker l’électricité produite peut s’avérer un investissement intéressant. La Région flamande vient d’ailleurs d’introduire une prime afin d’inciter les ménages flamands à installer ce type de batterie.

Le stockage local via le placement de batteries domestiques permet en effet aux « prosumers » de stocker leur production individuelle, augmentant dès lors leur indépendance par rapport au réseau électrique. Leur taux d’autoconsommation peut alors atteindre jusqu’à 80%, en fonction de la saison et du dimensionnement de la batterie. De plus, décaler l’utilisation de l’électricité auto-produite vers les moments de pointe permet de soulager le réseau de distribution au moment où il est le plus sollicité. Couplé à la mise en œuvre du compteur intelligent, le stockage d’énergie permet donc de rajouter une composante de flexibilité au développement des énergies renouvelables intermittentes, condition sine qua non à leur intégration dans le mix énergétique.

Cependant, les batteries domestiques sont également connues pour leur coût relativement élevé. Aujourd’hui, il faut compter entre 500€ et 800€ par kWh de stockage. Pour une batterie de 5 kWh, un ménage devra donc débourser environ 3500€, ce qui, sans aide à l’investissement, ne permet pas de rentabiliser cet achat.

Pour pallier ce souci de rentabilité et encourager l’autoconsommation, la région flamande a introduit une prime à l’achat, en parallèle à la mise en place du tarif « à compensation partielle » d’application depuis le 1er janvier 2021 pour les nouvelles installations photovoltaïques. Ce tarif implique le paiement de redevances et frais de réseaux pour de l’électricité qui est autoproduite, réinjectée sur le réseau et consommée ultérieurement. Cela accentue donc l’intérêt pour un ménage de placer une batterie, puisque dans cette configuration, il maximisera son taux d’autoconsommation et évitera le paiement de ces redevances et frais de réseaux.

La prime à l’installation de batteries octroyée en Flandre s’élève à 250 €/kWh installé, avec un montant plafonné à 3.200 € par point de raccordement et ne pouvant dépasser 35% du montant total de l’investissement.

Pour illustrer l’intérêt que représente cette prime dans le contexte de la tarification à compensation partielle, prenons l’exemple d’une famille qui consomme 4000 kWh d’électricité par an et ayant installé une batterie domestique de 5 kWh en complément de sa nouvelle installation photovoltaïque. Après déduction de la prime de 1225€, cet investissement de 3500€ bruts, 2275€ nets, lui permettrait d’atteindre un taux d’autoconsommation de 60%, contre 30% auparavant, et d’économiser 270€ supplémentaires par an sur sa facture d’électricité. Sans prime, le temps de retour sur investissement serait supérieur à la durée de vie minimale de la batterie (10 ans), ne permettant pas de dégager une rentabilité financière. Grâce à la prime octroyée, le temps de retour simple sur investissement passe en dessous des 10 ans.

L’installation d’une batterie en Région flamande n’est cependant intéressante que pour les installations photovoltaïques soumises au nouveau régime de tarification. Les installations antérieures au 1er janvier 2021 peuvent en effet bénéficier durant une certaine période encore du réseau comme batterie gratuite.

En Wallonie, le système de tarification actuellement en vigueur est toujours celui du « compteur qui tourne à l’envers », couplé au tarif prosumer. Le réseau de distribution est donc utilisé comme une batterie. Le Gouvernement Wallon n’ayant pas encore émis la volonté de mettre en place une subvention pour les moyens de stockage domestique, l’investissement ne peut être rentabilisé.

De même, une installation de la sorte n’est à l’heure actuelle pas intéressante en Région bruxelloise. Malgré une tendance à pousser à l’autoconsommation avec la mise en place du système de tarification à compensation partielle pour toutes les installations, aucune prime spécifique pour les batteries domestiques n’est prévue. Dès lors, les conditions en vigueur ne permettent pas de rendre cet investissement rentable.

L’utilisation de batteries domestiques n’est donc pas encore rentable partout en Belgique, mais il s’agit d’une solution d’avenir pour laquelle une tendance à la baisse des prix est attendue dans les prochaines années compte tenu de l’augmentation de l’offre et de la concurrence croissante observable dans le secteur.

Le tableau ci-après résume, pour les trois Régions, le système de tarification mis en place, les éventuelles compensations financières appliquées et statue sur la rentabilité de l’investissement dans une batterie domestique.

 

Article rédigé par 

Bureau d’étude et de conseil
Spécialisé depuis plus de 25 ans dans les installations techniques des bâtiments
https://www.deplasse.com/

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la charte de vie privée pour plus d'informations.