L'impact des nouvelles mesures sanitaires sur vos activités professionnelles

Publié le 07.10.20 à 14:00


Le Gouvernement d'Alexander de Croo a établi ce mardi soir de nouvelles mesures pour lutter contre le Coronavirus. Celles-ci se limitent actuellement à la sphère privée, et ne concernent donc pas vos activités professionnelles. Les visites de biens, les Assemblées Générales ou autres peuvent donc toujours avoir lieu, dans le strict respect des mesures de sécurité et du port du masque.

Aujourd’hui, nous apprenons que la Région de Bruxelles-Capitale durcit le ton. Les cafés, salles de fête et bars devront rester complètement fermés durant un mois, à partir de ce jeudi 8 octobre.

En tant que syndic, si vous avez prévu d’organiser vos Assemblées Générales de copropriétés dans ces établissements, celles-ci devront être postposées car elles ne pourront avoir lieu. À noter que les restaurants restent, eux, bien ouverts. Les salles de réunion ou de conférence restent également disponibles.

Bon à savoir pour les syndics : Si vous ne parvenez pas à trouver un local et de ce fait organiser votre Assemblée Générale dans la région de Bruxelles-Capitale dans les temps, vous ne pourrez être tenu responsable pour des mesures imposées par le Gouvernement. Nous sommes dans une situation de force majeure. En tant que professionnel, vous avez une obligation de moyen et pas de résultat.  

N’oubliez pas que le guide sectoriel mis en place par Federia, la CIB Vlaanderen, le Fonds Social 323 et les partenaires sociaux reste la référence absolue pour l'ensemble du secteur pour l’organisation de vos activités professionnelles. Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la charte de vie privée pour plus d'informations.