Thématiques | Federia
Actualités | Généralités

Marketing immobilier : ces changements à venir qu’il faut tenir à l’oeil !

Publié le 06 Septembre 2022

2022 est une année charnière en matière de comportements des utilisateurs : la sortie du confinement a confirmé les tendances et des habitudes ont été prises, installant définitivement les nouveautés adoptées pour beaucoup sous la contrainte. D’autre part, les géants Google ou Meta ont muté ou prévoient de le faire, menaçant parfois d’autres routines pourtant bien établies. Enfin, de nouveaux venus semblent s’installer et toucher les cibles favorites des acteurs de l’immobilier. Faisons le tour de ces éléments qu’il faut garder à l’oeil pour ce second semestre 2022.

Google My Business domine les résultats Google

Google My Business, on l’aime et on le déteste. C’est cet outil qui permet à tout un chacun de donner un avis positif ou négatif sur une entreprise. Or, on sait que 88 % du public consulte les avis avant de passer à l’achat ou de visiter un lieu. Autant dire qu’il est tout puissant…

On n’ira pas jusqu’à dire qu’il n’est plus nécessaire de travailler le référencement naturel, mais Google a décidément choisi de pousser d’abord ses propres résultats au-dessus de tout. Comment ça ?

Faites le test et recherchez une agence immobilière sur une région (en navigation privée, ce qui vous assurera de ne pas biaiser les résultats avec votre historique). Vous verrez qu’arrivent en premier les agences qui paient (on reconnait ce type de résultat par le mot "annonce" qui précède le texte). Ensuite, sont fortement mis en avant les résultats Google My Business dans un visuel spécial qui attire le regard. Dans les zones où personne ne fait de la publicité, c’est Google My Business qui arrive en tête.

Au fond, sur la première page de Google, il arrive qu’il n’y ait plus que 4 ou 5 places pour des résultats dus au référencement naturel !

Ainsi, il est important que vous guettiez les résultats de vos concurrents et que vous fassiez mieux et vite !

Mais comment faire mieux ? Si on ne sait pas absolument tout de l’algorithme Google My Business, on sait en tout cas que le ratio "cote vs nombre d’avis" prime et que les avis commentés comportant un nombre de mots suffisants sont plus importants que les avis sans commentaire. C’est donc l’heure de la chasse aux avis positifs argumentés !

NB : et que penser des autres outils de collecte d’avis ? Tant qu’ils ne vous font pas perdre des avis Google My Business, pourquoi pas. Mais pensez cependant qu’il est rare qu’un client prenne le temps de déposer deux fois sa cote et que, Google étant le roi, c’est sa cote qui prime sur toutes les autres puisque c’est elle qui vous fait réellement découvrir par le public !

Meta ne sait pas que faire d’Instagram

Beaucoup d’agences immobilières ont assiégé Instagram, lui consacrant parfois un temps supérieur aux résultats réels. En postant photo sur photo, on n’obtient guère de visibilité sur ce réseau mouvant.

Parce que oui, ce réseau est "mouvant" dans le sens où il danse d’un pied sur l’autre, tentant de copier ce que font de nouveaux venus, avec plus ou moins de succès.

Si, autrefois, le lancement des Stories pour contrer Snapchat fut une belle réussite, faisant perdre d’ailleurs de la vitesse au réseau à la flamme, le lancement des Reels est plus fastidieux.

Les Reels (qui ne sont donc pas des "réels" mais des "bobines" en anglais) sont de très courtes vidéos supposément virales. Instagram a lancé ce produit, copie conforme des vidéos TikTok, dont nous parlerons plus tard, espérant ainsi regagner la jeune audience qui le désertait.

Lorsqu’Instagram lance un produit, il lui octroie une visibilité hors norme. Ainsi, il est crucial d’être toujours informé des sorties et de les utiliser très rapidement. Les Stories ont plus de visibilité que les posts photos et il en a été de même pour les Reels. Les premiers utilisateurs ont eu droit à un reach absolument exceptionnel.

Les créateurs d’Instagram ont alors envisagé de faire évoluer le réseau, créé initialement pour le partage de photos, vers un réseau vidéo, au même titre que TikTok, et s’il n’était pas question de supprimer toutes les photos des utilisateurs, il était tout de même question d’en changer le format qui devait passer de carré à plein écran, format téléphone (1080x1920). Certains utilisateurs ont donc vu leur compte évoluer vers le nouveau modèle, contraints par le réseau de redimensionner manuellement chacune de leurs photos passées. Sauf que…

Les réseaux sociaux ont ceci de particulier que les Beta testeurs deviennent vite lanceurs d’alerte et les captures d’écran de ce futur nouveau feed ont rapidement fait le tour de la toile, entraînant la rogne des uns et des autres. La pétition "Make Instagram Instagram again" a atteint, à l’heure où nous écrivons, presque 300.000 signatures et… Instagram a annoncé faire machine arrière.

Quoiqu’il en soit, le communiqué de la firme laisse plutôt entendre qu’elle y réfléchit et compte postposer la sortie de ces changements (et non les annuler totalement). Les tests sont en cours et subitement, la visibilité de certains contenus photos augmente. En quoi tout ceci vous concerne-t-il ? Concrètement, personne ne sait vers quoi se dirige ce réseau, ce qui signifie que trop investir de temps dans l’un ou l’autre type de contenu est risqué. On sait que les Reels perdent un peu de vitesse, que les Stories restent stables et que les photos n’ont quand même pas un return phénoménal. Mais surtout, on sait que poster des photos en format paysage (comme le font toutes les agences puisque les sites web en ont besoin) est un risque pour le futur.

Et donc… on attend de voir !

TikTok a le vent en poupe

C’est lui, le responsable de tous les maux de Meta. TikTok, LE réseau qui connait la plus forte croissance jamais vue avec ses 32 millions de nouveaux utilisateurs en avril 2022… Un million de nouveaux utilisateurs par jour, rendez-vous compte… C’est un record mondial.

Autrefois réseau des jeunes adolescents, il est rattrapé par une audience nettement plus âgée : aux USA, les plus de 20 ans représentent 64,9 % de l’audience avec 35,4 % de plus de 30 ans. Autant dire que la conquête des adultes n’est plus à faire.

L’Europe suit avec un peu de retard, comme toujours mais l’on peut s’attendre à ce que le parcours soit le même puisque toutes les statistiques sont en hausse.

En somme, TikTok est LE réseau sur lequel parier aujourd’hui et de toute urgence.

Son principe est nouveau et incite à une viralité croissante : son option de scroll infini et son algorithme pointu font de lui une activité ultra chronophage.

Quoique vous aimiez, TikTok le comprend et vous en propose toujours plus.

Vous aimez le jardinage ? Préparez-vous à voir des milliers de contenus amusants, suffisamment brefs pour ne jamais vous lasser et scrollez à l’infini pendant des heures. On sait d’ailleurs que la moyenne des utilisateurs peut y passer jusque 6 heures par jour ! Ainsi, si vous aimez l’immobilier, vous pourrez voir des contenus à ne plus savoir qu’en faire.

Notre conseil pour débuter ? Intéressez-vous rapidement au réseau, en tant qu’utilisateur et indiquez-lui ce qui vous plait. Tapez, par exemple, "Real estate" et prenez le temps de liker quelques vidéos qui vous plaisent. Ensuite, le réseau calculera quelles sont les vidéos que vous regardez le plus longtemps, que vous likez ou enregistrez et quels sont les comptes auxquels vous vous abonnez et adaptera son contenu rien que pour vous. Une fois que vous aurez compris comment le réseau fonctionne, lancez un compte pour votre activité et soyez créatif !

Quoiqu’il en soit, ne soyez pas parmi les derniers !

Nouveau format pour une nouvelle ère

Ce dernier point n’est, au fond, que l’aboutissement de tout ce qui vient d’être dit : l’ère des formats horizontaux est morte.

Avec plus de 60 % d’utilisateurs sur mobile, on sait que le format paysage vit ses dernières heures. Et on l’a vu, même sur Facebook, Meta lance le format Reel. Les créatifs postent de plus en plus de contenus format portrait (vertical) puisque, sur mobile, ils prennent plus de place sur l’écran qu’un autre format et attirent plus le regard.

Il faut s’y attendre et se préparer à communiquer au maximum sur des formats qui sont notables sur un écran de téléphone et non plus sur un écran d’ordinateur ou de tablette.

Vous le comprenez, c’est toute votre structure de présentation des biens qui est à repenser et nous conseillons désormais de shooter dans les deux sens tant que 40 % des utilisateurs restent sur ordinateur. Pensez Reels, pensez TikTok, pensez VERTICAL. Parce que c’est ça l’avenir et il est déjà là pour 60 % de votre audience.

La communication digitale diffère des anciennes méthodes en ceci qu’elle est beaucoup plus changeante et demande une capacité d’adaptation nettement supérieure. Elle demande aussi une observation constante des tendances.

Il faut être prêt à évoluer au rythme rapide imposé par les utilisateurs pour conserver une visibilité forte et une présence sur le marché efficace et générant chaque jour de nouveaux leads.

Article rédigé par Chrystelle Charlier,
Directrice Marketing

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la charte de vie privée pour plus d'informations.