Thématiques | Federia
Actualités | Généralités

Le 1er semestre 2022 à la loupe : que s'est-il passé chez Federia ?

Publié le 19 Juillet 2022

Avant de s’accorder une pause estivale bien méritée, l’heure est au bilan.

Federia, c’est avant tout un travail sur le terrain à vous représenter et vous défendre et on peut dire que le 1er semestre 2022 a été bien chargé !

Ces dernières semaines, tous les regards étaient tournés vers la Fédération qui s’est empressée de s’insurger lors des premières publications du Gouvernement au sujet des mesures liées à l’énergie (réduction de la TVA sur le gaz ou encore le chèque mazout). Il était inconcevable que les occupants de copropriétés ne puissent bénéficier des mesures prises par le Gouvernement. C’est alors, qu’ensemble avec CIB Vlaanderen et le SNPC, nous avons réussi à agir d’une seule voix auprès des différents ministres compétents. Plusieurs réunions d’échanges se sont tenues avec les différentes parties et les Cabinets ministériels pour finalement réussir à ce que nos démarches ne restent vaines !

Dans ce contexte plus que difficile, la rénovation énergétique joue plus que jamais une part importante. Federia a d’ailleurs assuré une présence aux nombreuses réunions de travail avec les deux Régions sur le sujet. L’objectif ? Faire remonter la réalité de terrain et les difficultés rencontrées principalement par les syndics de copropriété :

  • Pour Bruxelles, le projet de l’Alliance RENOLUTION, véritable espace de collaboration et de concertation, a été mis sur pieds pour relever le défi de la rénovation énergétique afin de créer des solutions plus simples et plus rapides pour les différents acteurs à mettre en œuvre pour réaliser les objectifs de la Stratégie rénovation.
  • Pour la Wallonie, avec l’Alliance Climat-Emploi Rénovation dont l’objectif est de créer des partenariats concrets et de participer à la mise en œuvre des actions de la Stratégie Rénovation à Long Terme des bâtiments (SRLT).

Au mois de mars, Federia était assignée à la Cour d’appel pour défendre l’interdiction de visites accompagnées de biens mis en location ou en vente édictée par l’État belge fin 2020. Ce n’est finalement que fin mai 2022 que la Cour d’appel de Liège a confirmé l’illégalité de l’interdiction de visites immobilières en présentiel. Il a notamment été précisé que les visites commentées de biens sont essentielles à la profession d’agent immobilier et cette profession ne peut être traitée autrement que d’autres professions libérales actives dans le secteur immobilier. C’est une véritable reconnaissance pour la profession d’agent immobilier et une grande victoire pour notre Fédération !

Des échanges plus que constructifs ont également pu être réalisés avec la Fédération des Notaires (FEDNOT) et durant lesquels des réflexions sur l’avenir et la collaboration des deux professions ont été présentées. Federia n’a, une fois de plus, pas manqué de faire remonter la réalité de terrain et ensemble, nous avons pu définir des actions à mettre en place.

De multiples réunions de travail se sont aussi déroulées avec les différents acteurs du secteur, que ce soit avec notre partenaire le CEFIM, CIB Vlaanderen, l’IPI ou encore le Fonds 323.

A l’initiative du CEFIM, les différents acteurs du monde de la formation immobilière (efp, IFAPME, les Hautes Ecoles en immobilier) et du secteur immobilier ont été réunis pour se pencher plus précisément sur les enjeux, les limites et surtout les évolutions des métiers de l'immobilier. Le but étant de créer un Observatoire de la formation en immobilier en Belgique. La Fédération sera bien entendu un acteur important de cet observatoire dans le futur et ce afin d’amener une meilleure compréhension du métier d’agent immobilier qu’il soit courtier, de syndic et de régisseur.

Et parce que la Fédération a aussi pour mission de fournir à ses membres des services de qualité, ce 1er semestre a été rythmé par de nombreuses rencontres avec nos différents fournisseurs et partenaires. Ces rencontres ont pour objectif de non seulement entretenir nos partenariats existants mais aussi d’en développer de nouveaux afin d’accompagner au mieux les agents immobiliers face à l’évolution du métier.

Enfin et afin d’assurer la meilleure gestion possible de la Fédération, nous n’avons eu pas moins de :

  • 5 réunions de l’Organe d’Administration de Federia
  • 4 réunions de l’Organe d’Administration de Federia Syndic
  • 2 réunions de l’Organe d’Administration de Federia Courtage

Tout le travail effectué ne pourrait se faire sans l’aide et le soutien de l’ensemble des administrateurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la charte de vie privée pour plus d'informations.