Retour
Juridique

Discrimination au logement : des pratiques condamnées

Publié le 13 Octobre 2020

Le 5 octobre dernier, une agence immobilière a été condamnée par la Cour d’appel de Bruxelles pour discrimination au logement. La Cour a en effet validé le recours aux tests de situation et enregistrements téléphoniques pour comparer les demandes de location de deux personnes dont le profil est similaire excepté l’origine. L’agence immobilière concernée a été condamnée à payer 1300 euros d’indemnités au candidat lésé, et devra s’acquitter de 500 euros chaque fois qu’elle discrimine un individu.

Federia dénonce toute pratique discriminatoire, sous quelle forme que ce soit. Bien qu’isolés, ces cas entachent injustement la réputation de toute une profession. C’est pourquoi Federia continue de se battre, avec l’IPI et UNIA, pour prévenir ce genre de comportement.

Votre Fédération participe ainsi activement aux groupes de travail mis en place par les Régions et vous rappelle que, des formations dédiées sont mises en place régulièrement par le CEFIM en collaboration avec UNIA - interlocuteur de référence dans la lutte contre la discrimination et la défense de l’égalité des chances en Belgique.

Ensemble, défendons les valeurs de notre profession.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la charte de vie privée pour plus d'informations.